Marketing de contenu … Quel intérêt ?

Le marketing de contenu désigne pour une marque, l’art de créer et diffuser du contenu dédié aux lecteurs sur le web. Ce contenu est de nature informatif, utile et ludique, sert pour l’entreprise à améliorer sa présence sur le web.  Grâce à la transformation digitale et les médias sociaux, plusieurs plateformes représentent un outil agréable  de création de contenu permettant aux  entreprises de générer des leads,  se rapprocher de la clientèle et de créer une relation de confiance mutuelle.

Le marketing de contenu est plus utilisé dans le BtoB,  en optant pour des objectifs et des prospects de nature commercials. Tandis que dans le BtoC, il vise à créer du contenu adressé aux différents publics.

Le marketing de contenu a pour différents objectifs à savoir :

  •  Créer de la valeur ajoutée pour votre marque.
  •  Augmenter la notoriété et le degré de connaissance.
  •  Créer du trafic vers votre site web.
  •  Générer des leads.
  •  Fidéliser les internautes.

Types de contenu :

preview
  • Le contenu rédactionnel

Il s’agit de l’action de produire du contenu pour alimenter votre site web, blog, réseaux sociaux, newsletters etc. Le contenu rédactionnel représente un bon moyen pour communiquer avec votre cible et assurer une stratégie efficace de référencement .

Pour réussir la rédaction de votre contenu, il faut, d’une part, bien choisir les mots clés pertinentes qui vous permet à la fois de rédiger un contenu qui intéresse votre cible et de générer des flux entrant en améliorant le taux d’engagement de votre clientèle. D’autre part, produire un contenu d’un minimum 600 mots afin d’améliorer sa visibilité et son SEO.

Votre contenu doit être tout d’abord de qualité et ainsi adapté à chaque plateforme. En prendra la forme d’un article pour votre propre blog ou pour LinkedIn et de publication pour d’autre plateforme telle que Facebook.

  • Le contenu visuel

Actuellement, nous pouvons clairement dire que le contenu visuel à une place très remarquable sur le web.  La production des images de qualité et des vidéos intéressants est un excellent moyen pour améliorer la notoriété de l’entreprise et capter l’intention du consommateur. De ce point, nous pouvons bien comprendre pourquoi les vidéos en direct sur de différents plateformes, Facebook, Instagram, YouTube ont cette popularité et font partie de la stratégie web des grandes entreprises.

Le contenu visuel, est un excellent moyen pour susciter l’émotion et séduire le public. Selon une étude menée sur ce sujet, 77 % des internautes affirment leurs convictions  d’acheter un produit après la visualisation d’une vidéo. Ce qui confirme la force du contenu visuel pour inciter les clients à l’action.

Alors, quelle que soit la taille de votre  entreprise. La création de contenu visuel pour votre marque est un choix pertinent.

  • Le contenu audio

Pour une génération occupée et moins intentionnée. Le contenu audio est un bon moyen  qui permet aux auditeurs d’accéder et écouter votre contenu tout en réalisant d’autres tâches simultanément. Il représente donc, un outil qui aide l’entreprise à toucher sa cible dans des moments spécifiques de la journée.

Selon une étude, 65 % des internautes ont acheté un produit après avoir écouté un podcast qui en parle .

Voici 3 outils efficaces pour votre contenu audio :

  • Les podcasts :

C’est un outil disponible sur plusieurs plateformes tel que Google podcast. Sert à publier des audios traitant des différentes sujets relatifs à votre activité.Tel que des informations sur l’usage de vos produits, des interviews d’experts, des réponses aux questions de vos clients etc. Tout en cherchant à attirer l’intention des clients, d’avoir des auditeurs fidèles et travailler à les convertir en clients

  •  Les Lives audios : 

Si vous disposez d’une communauté sur les réseaux sociaux, ne rater pas la chance de cibler des nouveaux clients et fidéliser les anciens en diffusant des lives audios régulièrement. C’est une bonne méthode pour envoyer un message et s’assurer qu’il s’est bien transmit.

  • Les plates-formes musicales :

De multiples plateformes peuvent vous aider dans ce sens à savoir ; Spotify, Deezer etc. En vous permettant de créer une playlist de votre propre streaming, Ce type de contenu est nouveau et peu utilisé. Ceci vous permettra d’être originale aux yeux de vos clients.

Création de contenu … Mais où ?

Après avoir décidé d’intégrer le marketing de contenu dans votre stratégie digitale. La question qui se pose : Sur quel terrain  faut-il se battre  ?

Il faut savoir qu’il n’est pas évident de créer et publier le même contenu dans toutes les plateformes. Chacune à sa propre cible et objectif … Dans les lignes suivantes nous allons essayer de décortiquer la manière avec laquelle il faut adapter le contenu dans chaque plateforme.

Facebook

facebook

Malgré que Facebook n’est pas un réseau professionnel, il est devenu un outil indispensable pour les entreprises. Avec  1,59 milliard d’utilisateurs actifs chaque jour dans le monde. Les entreprises ne doivent pas rater cette chance pour acquérir de nouveaux clients et d’améliorer leurs image et notoriété sur le web. La création de contenu sur Facebook n’est pas du tout facile. Avec l’évolution du marketing digital, 87 % des marketeurs utilisent les réseaux sociaux pour leurs stratégies de marketing de contenu et par conséquent la concurrence est devenu acharnée.

Donc, pour créer un contenu de qualité adapté à cette plateforme, il faut prendre en considération les éléments suivants :

  • Bien définir votre cible :

Pour réussir la création de contenu sur Facebook, il faut bien  déterminer à qui vous voulez adresser votre contenu. Le fait de savoir votre audience et établir une liste de leurs données socio-démographiques  vous permettra de rédiger un contenu précis, adapté et surtout lu.

  • Créer un contenu de qualité :

La création de contenu ne signifier pas que vous devez écrire une bonne quantité de publication et voilà la tâche est accomplie. La qualité est la seule chose qui permette à votre audience de vous lire et relire. Il faut donc miser sur un contenu qui crée de la valeur ajoutée pour le lecteur quelle que soit la forme de contenu (publication, vidéo, photo…)

  • Choisir le bon timing :

Pour s’assurer que votre contenu est bien visionner il faut bien savoir à quel moment votre audience est connectée. Il est donc essentielle de cibler les dates et heures de publication et de définir un rythme régulier d’au moins 2-3 fois par semaine.

Instagram

Instagram est devenu un lieu très convenable pour les marques.  Permettant de gagner des abonnées et susciter leurs engagements. Cependant, et comme Facebook, la qualité est un élément indispensable. Pour ce faire il faut suivre les étapes suivantes :

  • Planification de contenu :

Avant de publier votre contenu, il faut avoir une combinaison entre ce qu’est pertinent pour votre marque et ce que vos clients veulent voir. L’identification de ces éléments est extrêmement important pour planifier votre contenu.

Il faut aussi veiller à ce que les visiteurs de votre compte comprend facilement sur quoi porte votre activité, notamment en lisant votre biographie et vos publications.

  • Production et édition du contenu :

Il est clair que votre contenu sur Instagram prendra la forme de photo ou vidéo. Il faut donc travailler à ce que votre contenu soit prise par un bon matériel que ce soit une caméra ou un smartphone. Par la suite éditer ce contenu pour assurer une harmonie et un style uniformisé pour vos publications.

  • Publication de contenu :

Comme Facebook, la publication ne se fait pas au hasard, il faut bien savoir les bons moments pour publier votre contenu, en ajoutant des hashtags et en posant des questions quand cela est pertinent afin de créer une certaine interactivité  avec votre audience.

instagram

Twitter

La présence de l’entreprise sur Twitter est un moyen inestimable qui présente plusieurs avantages :

  • Faire une veille concurrentielle
  • Élargir votre réseau de contact
  • Attirer du trafic vers votre site web
  • Présenter votre offre
  • Fidéliser vos clients …

Si vous ne savez pas quel contenu publier sur votre compte Twitter, la veille concurrentielle est une bonne idée. Il vous permet de voir une idée sur les interactions de vous concurrents avec leurs client et le contenu qu’ils publient. Par la suite, vous pouvez bien vous lancer et créer votre propre style de contenu, adapter au calendrier qui vous convient. Votre contenu peut bien porter sur :

  • Des offres exclusive dans votre marque
  • une photo ou vidéo décrivant l’environnement de votre travail
  • réponse aux questions fréquemment posées par vos abonnées
  • Conseils et astuces relatives à votre domaine d’activité …

LinkedIn

Linkedin

LinkedIn représente un outil idéal pour montrer vos compétences et votre savoir-faire. Le fait de publier des articles sur LinkedIn restera une bonne idée pour revendiquer votre expertise.  Traiter des sujets en rapport avec votre activité et démontrer les problèmes rencontrer par vos clients et comment vous faites pour les résoudre.

LinkedIn est également un lieu convenable pour partager votre expérience et donner des conseils pour les personnes intéressées par votre domaine d’activité. Vous pouvez traiter des sujets en rapport avec les articles publiés sur votre blog, en mettent un lien vers votre site, ceci vous permettra de faire connaitre votre site et générer du trafic.

N’oubliez jamais d’inciter vos lecteurs à une action avant de partir :

  • partager votre article
  • Visiter votre site
  • Contacter votre marque

YouTube

Malgré que YouTube est une plateforme de divertissement. Elle peut bien vous servir pour faire la promotion de vos produits et services, parler de votre marque et se rapprocher de vos clients.

Le secret un bon contenu YouTube est d’attirer l’attention dès les premiers secondes :

  • Susciter la curiosité de l’internaute et donner lui envie de voir vos vidéos
  • utilisé votre imagination et créativité pour créer un contenu original
  • montré un personnage sympathique afin de capter l’intention de l’internaute dès le début
  • améliorer la qualité de votre son pour renforcer l’impact de votre message.

Pinterest

Malgré que Pinterest est moins populaire par rapport aux autres plateformes. Mais, il s’est avéré que 98 % des utilisateurs affirment d’avoir acheté un produit à l’aide de pinterest. Ce chiffre montre à quelle point votre présence sur cette plateforme pourra vous aider à générer du trafic et à attirer plus de client.

Pour améliorer votre visibilité sur pinterest, Vous devez tout d’abord :

Créer et éditer un contenu original :

Par défaut, Pinterest favorise les comptes qui publient du contenu de manière systématique. Donc, négligez pas l’étape d’édition de votre contenu afin d’être apprécier par les internautes et augmenter vos chances d’être bien visible.

Assurer la qualité du domaine :

 Il faut bien prendre le temps de créer un compte professionnel inspiré de votre domaine d’activité. N’oubliez surtout pas d’activer les épingles enrichies et ajouter des descriptions et hashtags afin de fournir des indicateurs de qualité à Pintereset.

Ajouter des mots clés pertinents :

Le fait d’ajouter des mots clés ciblés dans le titre et la description du tableau où l’épingle a été enregistré permet à amélioré votre visibilité dans la plateforme.

pinterest

Le branding … Quelle importance ?

Dans le domaine du marketing, le branding désigne une discipline qui permet à l’entreprise d’améliorer son image vis-à-vis ses concurrents. Ce terme est dérivé du mot brand qui veut dire en français marque.

Pour faire simple, on peut dire que le branding crée la première impression qu’a le client sur une marque. Se basant sur les paroles de STEVE JOBS « l’opportunité de laisser une trace dans les esprits est l’essence même du marketing ». L’objectif est alors d’ancrer une image positive dans l’esprit du consommateur.

L’histoire du branding n’est pas un nouveau-né, elle a commencé dans les années 50, quand les propriétaires marquaient par le feu les bovins afin de les reconnaîtres et les distingués des autres. Ce terme est resté valable jusqu’à ce jour pour désigner tout marquage de type commercial qui permet de distinguer une marque d’une autre.

Pourquoi le branding ?

le branding

Le branding est la première phase à laquelle doit penser une entreprise avant qu’il décide de se lancer. S’il n’intègre pas le branding lors de l’élaboration de sa stratégie il sera difficile de faire un pas vers l’arrière et changer l’impression que le consommateur a déjà construit sur le plan réel et même sur le web.

Dans ce sens, le branding pour votre l’entreprise représente :

Un moyen pour vous démarquer de la concurrence :

Que ce soit votre activité, vos objectifs, votre branding est la réponse à la question « Qui vous êtes ? ». votre marque pourra être la clé qui vous ouvre les portes vers la réussite. Combien de personnes achètent un produit juste parce qu’il appartient à une marque ? L’amour et le besoin d’appartenance à une marque vous épargnera  les coûts de la promotion et optimisera votre budget marketing. L’impression du client vis-à-vis un produit est parfois suffisante pour que le client dépense plus pour avoir vos produits.

Les produits Apple par exemple, de nombreux utilisateurs déclarent leurs attachements à cette marque. Pour eux, cela a dépassé le besoin d’avoir un outil technologique de communication pour devenir un luxe qui procure la confiance et l’estime de soi. Combien de personnes ont fait des épargnes pour acheter le dernier produit d’Apple malgré qu’il est super cher ? Est-ce que vraiment un produit peut augmenter notre estime de soi ? Non, et pourtant en y croit..

Un autre exemple, Nike avec son slogan JUST DO IT, le branding de cette marque a lié son l’image auprès des consommateurs au succès, en donnant l’impression que si vous portez des baskets Nike vous allez gagner toujours vos compétitions. Est-ce qu’on peut gagner grâce à ce qu’on porte ? Non, et pourtant on y croit.

Alors que font ces marques pour être aussi démarquer de leurs concurrents. La réponse est simple : Le branding.

Un moyen pour renforcer la relation client :

Beaucoup d’entreprises pensent que le fait d’avoir un nom d’entreprise, un logo, un bon produit ou service est suffisant pour avoir une excellente identité visuelle, et voilà le branding est fait.

Cependant, une stratégie de marque est élaborée sur la base de deux parties, la forme et le fond :

la forme c’est tout ce que voit le consommateur à savoir le logo, le design, les couleurs etc.

Le fond désigne ce qui est invisible à l’œil nu du consommateur mais qui représente un acteur important dans le renforcement de la relation client. Ceci concerne les missions, l’objectif, les principes et les valeurs de l’entreprise. C’est l’empreinte de l’entreprise vis-à-vis sa marque et qui représente le vrai élément dans lequel il doit investir le plus.

Pour développer une solide image de marque, il faut tout d’abord communiquer avec votre cible, tenir vos promesses de base et construire avec vos clients une relation basée sur la confiance et surtout la transparence. Rien ne peut nuire à votre image que des promesses non tenues ou des messages mensongers. Il faut savoir que les clients sont très intelligents et exigeants, si vous mentez, ils vont finir par tout savoir. Par conséquent, dans une seconde tout votre branding va tomber dans l’eau, et vous allez perdre votre image à jamais peut être.

Une plus-value pour vos produits :

Le branding permet de passer votre produit d’un produit ordinaire à un objet unique. Si votre branding est bien fait cela représente une plus-value pour vos produits. Vos clients vont rester fidèles à la marque même si vos produits sont chers ou dépassés. Reprenons l’exemple de la marque Apple même si leurs produits ne sont pas très abordables pour tout le monde et même s’il existe des produits concurrents moins chers et performants. Les amateurs d’Apple restent toujours fidèles.

Le même cas pour l’enseigne Coca-cola, après le mouvement des produits healthy et bio. Les gens ont commencé à revoir leurs habitudes nutritionnelles, et pourtant elle n’était pas très impactée. L’investissement qu’à dépenser Coca pour son branding lui a permis de renforcer la valeur de ses produits et d’avoir une clientèle attachée à la marque.

Comment réussir le branding ?

Après avoir parlé du pourquoi des choses et de l’importance du branding pour l’entreprise. La question qui se pose c’est comment réussir le branding ?

Le branding de l’entreprise est basé sur plusieurs éléments qui marquent la présence de l’entreprise dans l’esprit des consommateurs. Pour tout ce qui concerne les éléments de forme, les choses ne se font pas au hasard, il faut bien choisir la forme qui vous correspond le plus, qui reflète votre identité et vos objectifs. Pour ce faire il faut bien faire attention aux éléments suivants :

Le logo 

Le logo comme tous  les éléments de forme de votre stratégie de marque doit être unique qui reflète votre identité. Rassembler ou s’inspirer du logo d’une autre marque c’est a évité.

Pour le choix du logo il existe de multiples types à savoir :

PicsArt_09-04-04.14.02
  • Les monogrammes

Un logo monogramme consiste à créer un logo à partir des lettres initiales de votre nom d’entreprise. Ce type de logo est basé sur la simplicité et l’efficacité.  Si votre nom d’entreprise est très long, le monogramme est l’idéal choix qui permet à vos clients de retenir votre nom facilement. Le nom NASA par exemple est plus facile à mémoriser que National Aeronautics and Space Administration.

 

  • Les logotypes

Le logotype est constitué du nom de l’entreprise uniquement, il semble bien si votre nom d’entreprise est court et distinct. Google par exemple. Vous pouvez alors opter pour ce type de logo si vous êtes une nouvelle entreprise qui vient de se lancer ou si vous avez un nom distinctif qui capte l’attention du client.

 

  • Les pictogrammes

Le logo pictographique constitué d’une icône ou dessin schématique. Tel que l’oiseau de Twitter et la fameuse pomme d’Apple. Ce type de logo sert aux entreprises qui sont déjà implantée et bien reconnues par le consommateur. Le défi sera alors de choisir une image qui vous correspond le plus et qui reflète votre identité, parce que cette image sera associé à votre société pour toujours.

Le slogan

Certaines entreprises pensent que le slogan n’est pas une étape très importante à laquelle il faut consacrer beaucoup du temps. Mais en vérité, c’est tout à fait le contraire. Le slogan est une étape qui n’est pas facile et qui nécessite, lors de son élaboration, la prise en considération de plusieurs éléments :

  • Déterminer le récepteur de votre message : C’est-à-dire, à qui votre message est adressé ? Quelle est votre cible ?
  • Quel est l’objectif du slogan ? Vous incitez vers quelle action ? Vous sollicitez quelle émotion ?
  • Quelle est votre promesse ? L’objectif du slogan est de transmettre un message, donc il faut bien déterminer quel est votre message et votre promesse.
  • Est-ce qu’est mémorisable ? Il faut bien veiller que votre slogan soit facile à prononcer et à mémoriser.

Le choix de couleur 

La sélection de la couleur de votre marque est une étape importante dans votre branding. Une bonne association de couleurs vous permet d’améliorer votre positionnement et attirer les clients. Pour choisir la couleur de votre branding il faut prendre en considération la signification de chaque couleur.

Voici une palette des couleurs les plus utilisées avec la signification de chacune pour votre marque :

Rouge : couleur de sensation vive et passion par excellence !  Si vous voulez montrer le côté jeune et moderne de votre entreprise cette couleur est pour vous.

Bleu : le  bleu est une couleur qui reflète la maturité et la sagesse. Cette couleur ajoute une touche de fiabilité et sérieux à votre marque.

Orange : cette couleur  évoque le dynamisme, l’enthousiasme, l’audace, l’énergie et la chaleur. Plus foncé, il apporte une touche de luxe, lorsqu’il est plus éclatant, il permet d’attirer l’attention.

Noir : Cette couleur est le meilleur choix pour les entreprises qui souhaitent donner l’impression d’une marque luxueuse, moderne et sophistiquée. 

Le gris :  couleur neutre utilisé pour inspirer le calme, l’élégance et l’innovation. 

La tonalité et le style 

Le message qu’adresse l’entreprise est sa voix qu’elle fait entendre. Il faut bien donc choisir le ton et le style de votre discours pour s’assurer que le message s’est bien transmit. Entre un ton sérieux, formel, joyeux, confiant etc. Sachez que le ton que vous choisissez dépend de votre identité, cible et objectif.

Le story -telling 

C’est le fait de créer une histoire et la raconter à vos clients, tout dans l’objectif de mettre en scène votre marque et créer votre propre identité différente de celle de vos concurrents. Le story-telling vous permettra d’attirer les clients et d’optimiser votre visibilité.

Il s’agit donc d’une étape très importante dans votre branding, Il vous permet de vous rapprochez de votre clientèle et de créer un lien solide avec eux. Attention ! Racontez votre propre histoire et non pas celle des autres. Essayer de choisir une histoire que vous pourrez développer tout en gardant une harmonie entre tous les éléments de votre marque.


La présence sur le web … Est ce indispensable pour l’entreprise ?

Autour du monde, 4,39 milliards de personnes ont déclaré leur présence sur le web… En tant qu’entreprise ce chiffre est un bon signe pour acquérir de nouveaux clients, les fidéliser, et augmenter le chiffre d’affaires…

Après la révolution digitale, le comportement du consommateur n’est plus le même. Pendant la période web 1.0, les clients étaient en mode « lecture seule » c’est-à-dire il n’y avait pas la possibilité d’interagir avec l’entreprise, c’était comme un grand magazine en ligne où le client consultait sans y intervenir. Après la transformation digitale

on est passé à ce qu’on appelle le web 2.0, la création de contenu par l’internaute pour internaute. Ce dernier permet le partage et l’échange d’information, en stimulant l’interaction entre les différentes parties prenantes.

D’après ces effets, la présence des entreprises sur le web n’est plus un choix plutôt une priorité. Les entreprises doivent alors penser à revoir leurs stratégies et s’adapter aux besoins des consommateurs en se présentant là où ils sont.

Les avantages de la présence sur le web :

La présence de l’entreprise sur le web représente plusieurs avantages à savoir :

  • Avoir accès aux nouveaux marchés :

    Grâce à la croissance technologique, les distances sont éliminées. Les entreprises peuvent atteindre une large cible sans avoir besoin de déployer un énorme budget. Le fait d’être présent sur le web vous permet de faire connaître votre entreprise dans n’importe quelle zone géographique.

L’architecture de votre marque .
  • Renforcer votre crédibilité :

    Plus de 84 % des consommateurs pensent qu’une entreprise présente sur le web est plus crédible que celle qui ne l’est pas. La majorité des clients font des recherches sur internet avant d’effectuer une opération d’achat. Alors, si vos clients ne vous trouvent pas sur le web ils peuvent zapper votre société carrément pour chercher une autre dont les données sont disponibles sur le web.

  • Renforcer votre visibilité :

    Une étude a montré que 90 % des consommateurs visionnent les offres de produits et services à proximité via internet avant de visiter l’emplacement réel de l’entreprise. Alors si vous êtes présent sur le web vous allez avoir des visiteurs qui peuvent se convertir en clients fidèles.

  • Montrer votre expertise :

    Et si vous êtes expert dans votre domaine d’activité, comment les consommateurs vont le savoir ? La création d’un site web ou des pages sur les réseaux sociaux a un impact incontestable pour montrer vos compétences et votre expertise, si vous disposez de ses outils votre communauté sera informée de toutes les actualités qui vous concernent. Ceci sans avoir besoin de trop investir. Vous hésitez encore ? Lisez la suite…

Des statistiques récentes ont montré que :

  •  88 % des internautes choisissent et contactent une société en se basant sur des recherches faites sur internet.
  • 70 % des consommateurs font plus confiance aux avis et recommandations trouvées sur internet qu’aux celles faites à l’aide de leur entourage.
  • 50 % des consommateurs sélectionnent une société en fonction de sa réputation sur le web.

5 raisons pour être présent sur le web

  1. Inspirer confiance : Le premier objectif de la présence de l’entreprise sur le web c’est d’établir une relation de confiance avec les internautes. Ceci, en présentant un contenu de qualité qui communique au visiteur toutes les informations qu’ils cherchent.
  2. Solliciter l’intérêt :
  3. Pour attirer et acquérir un client il faut qu’il soit intéressé par votre entreprise. Il faut alors écouter son environnement, identifier les besoins des consommateurs et y répondre efficacement. Tout en travaillant pour être à la hauteur de ses attentes.
  4. Être réactif : Pour toute entreprise, il est important d’être réactif et à l’écoute du changement. La présence de l’entreprise sur le web permet de s’adapter avec le progrès et d’éviter d’être dépassé.
  5. Personnaliser le service : Chaque client a son propre goût et sa propre manière pour satisfaire ses besoins. La présence de l’entreprise sur les plateformes de partage d’information est un bon moyen pour s’informer sur les préférences des consommateurs afin de personnaliser l’offre.
  6. Fidéliser :La fidélisation des clients procure de nombreux avantages du fait qu’un client fidèle coûte moins cher pour l’entreprise. Il achète davantage et il participe au bouche à oreille. Dans ce sens, l’entreprise doit adapter sa stratégie de fidélisation selon l’activité de l’entreprise. Par exemple, pour un site web, la fidélisation d’internaute peut se faire par l’inscription à la newsletter, téléchargement de contenu…

Comment être présent sur le web

À l’ère digitale, dans les années à venir, on peut dire sans exagération que la survie des entreprises dépendra de leur présence sur le web. Cette dernière peut se faire à travers :

Google my business

Il s’agit d’un service gratuit présenté par Google dans l’objectif de présenter aux internautes une sorte d’annuaire qui regroupe l’ensemble des éléments suivants :

  • L’adresse et la localisation de l’entreprise
  • Son domaine d’activité et son métier
  • Les horaires d’ouverture et de fermeture
  • Son contact ; numéro de téléphone et adresse e-mail
  • Des photos de l’entreprise
  • Les avis partagés par les utilisateurs
  • Les questions les plus fréquemment posées
  • Les recherches associées.

Google my business est une belle opportunité pour faire connaître votre entreprise et améliorer votre référencement local à partir de toutes les informations détaillées et bien précises fournies facilitant le contact avec les clients et l’entreprise, il veille également à développer votre e-réputation par le biais des avis, remarques et recommandations partagées par les utilisateurs qui permettent aux internautes de construire une image vis-à-vis de l’entreprise à partir de leurs retours d’expérience.

Google my business

Création de site web :

La création de site internet est un moyen avantageux en matière de présence sur le web. Il permet de faire connaître votre entreprise, générer du trafic et améliorer votre visibilité. C’est vrai, il s’agit d’un investissement un peu lourd en termes de budget et d’effort accordé pour une entreprise dans ses débuts. Cependant, il est toujours possible de commencer par des choix financièrement modestes à l’aide des outils gratuits comme WordPress qui va vous accompagner dans votre aventure  SEO.

Le site web est le miroir qui reflète l’image de votre entreprise. Il faut opter pour un contenu riche de qualité qui contient toutes les informations dont l’internaute aura besoin, un design attrayant et une interface claire qui facilite la navigation.

Lors de sa création, l’entreprise peut opter pour plusieurs choix :

Site vitrine

Il s’agit d’un site web sous forme d’un catalogue en ligne qui expose tous les produits disponibles chez l’entreprise. Ce type de site donne la possibilité aux internautes de visualiser les produits, présenter les informations nécessaires et tenir le client au courant des nouveautés. Cependant l’opération d’achat se fait dans l’emplacement physique de l’entreprise.

Gudiz.co
Site e-commerce

Le site e-commerce est une boutique en ligne. Il permet de visionner une vitrine d’articles mis en vente en donnant la possibilité aux internautes de passer une commande et d’effectuer le paiement en ligne.

La spécificité d’un site marchand c’est qu’il dispose :

– un bouton de mise en panier.

– un panier virtuel pour placer les articles avant l’opération d’achat.

– un processus de commande pour faire un récapitulatif de commande portant le calcul des frais de port et l’adresse et livraison etc.

Site  institutionnel
Ce type de site est créé pour répondre à des objectifs de communication institutionnelle. Le commerce ne rentre pas dans le champ d’utilisation de ce site. Cependant son contenu est destiné principalement aux :

– Partenaires divers de l’entreprise
– Individus à la recherche d’informations diverses sur l’entreprise ou le groupe– investisseurs, actionnaires et analystes financiers
– La presse
– Personnes à la recherche d’emploi ou de stages

Visibilité sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux représentent un moyen incontournable pour développer la notoriété de l’entreprise, améliorer sa visibilité et renforcer sa relation vis-à-vis sa clientèle. Ces plateformes permettent à l’entreprise d’acquérir des amis, des fans et des followers, d’adresser un message à un public large et d’interagir avec eux.

Par ailleurs, les réseaux sociaux constituent un lieu très convenable pour communiquer avec sa communauté, inspirer confiance, éliminer les barrières et donc composer une image favorable à l’esprit du consommateur.

Les réseaux sociaux sont un endroit d’influence par excellence. Les internautes partagent des informations, leurs points de vue et leurs retours d’expérience sur un produit ou service. De ce point, l’entreprise doit travailler sur la création d’un contenu de qualité qui va capter l’attention du consommateur tout en cherchant à se faire connaître, faire aimer et faire agir, et qui dit un client satisfait dit une publicité gratuite.

Grâce à cet outil, les entreprises peuvent également acquérir des contacts et des adresses mails facilement et à moindre coût.

Alors, quelle que ce soit la taille et l’activité de votre entreprise, elle trouvera surement de la place dans les réseaux sociaux !

66 % des consommateurs déclarent avoir été influencés par les réseaux sociaux dans leur décision d’achat.

86 % des chefs d’entreprise considèrent Facebook comme pertinent pour leur activité. 71 % pour YouTube et 60 % pour Twitter.

Ceci prouve à quel point la présence de l’entreprise sur internet est primordiale pour son développement.

Attention, on ne parle pas seulement de la création des pages sur les réseaux sociaux ! Ceci n’est que le premier pas … Il faut élaborer une stratégie de réseaux sociaux en adoptant le contenu dans chaque plateforme selon sa communauté. Pour simplifier, chaque réseau social a une fonction précise et donc un contenu spécifique. Par exemple :

Facebook :

Jusqu’à présent, Facebook est le réseau social le plus puissant au monde. Il génère un trafic de 44,9 Millions de visiteurs par mois dont la grande majorité se connecte via des smartphones. Facebook est une idéale plateforme pour partager des informations générale sur la vie de l’entreprise. Construire une communauté et la fidéliser. Les publications prennent la forme de postes sous forme de texte en donnant toujours la possibilité d’ajouter des photos et des vidéos pour améliorer la visibilité

Instagram :

Le réseau social Instagram a connu un succès qui ne cesse d’augmenter. Avec un plus de 25 Millions de visiteurs par mois dont la majorité sont des jeunes. Instagram est un outil idéal pour partager le quotidien de l’entreprise en utilisant des stories. Permettant de renforcer son identité visuelle en publiant des photos et des vidéos de qualité avec des hashtags, ainsi, grâce au nouveau métier d’influenceurs, les entreprises peuvent s’y référer pour faire la promotion de leurs produits.

Twitter :

Par rapport à Facebook et Instagram, Twitter est peu utilisé avec 15,7 Millions de visites mensuelles. Il favorise le partage de contenu, d’actualité et d’expertise d’une manière brève en ajoutant des photos et des vidéos. Pour améliorer la visibilité des tweets, il est conseillé d’ajouter des hashtags populaires en fonction de la cible et le domaine d’activité de l’entreprise.

Pinterest :

Il s’agit d’une plateforme où les internautes peuvent créer un compte et épingler des photos autour de leurs centres d’intérêt. Il génère approximativement 12,4 Millions de visiteurs par mois. Pinterest est une plateforme idéale pour générer des leads, améliorer la visibilité et amener du trafic vers votre site web. L’avantage de cette plateforme est que la durée de vie moyenne d’une épingle est d’une semaine, ce qui vous assure que vos publications seront visionnée par le maximum d’internautes.


Le référencement naturel « SEO »… De quoi parle-t-on ?

À l’ère du digital, la présence de l’entreprise sur internet représente un moyen incontournable pour son développement. Lors de la création d’un site web, en entendent bien le terme SEO ou référencement naturel et grâce à la transformation digitale, certains entrepreneurs se lancent dans l’aventure du référencement sans même avoir une vision claire sur les fondements et les techniques de cet outil. Dans ce cadre, notre article a pour objectif de vous permettre de comprendre les bases du référencement et les mesures à prendre pour bien l’améliorer.

Avant d’entrer dans les détails, nous tenons bien à vous présenter une définition pour mieux comprendre de quoi on parle. Le SEO est l’art d’optimiser les pages d’un site web, tout en travaillant à améliorer son positionnement dans les moteurs de recherche à savoir Google, Bing, Yahoo…

Pour l’entreprise, le référencement lui permet d’atteindre 3 principaux objectifs :

Visibilité :

Le référencement naturel a pour ambition d’accroitre la visibilité du site internet dans le web. Plusieurs internautes considèrent les pages qui apparaissent dans les 3 premiers résultats de recherche comme étant des pages de qualité qui inspirent confiance. C’est pour cela qu’il est extrêmement important d’avoir un plan d’action pour améliorer la visibilité des pages web. En utilisant des mots clés relatifs au domaine d’activité de la marque afin d’acquérir des nouveaux visiteurs qui peuvent se convertir en clients.

Trafic :

Le trafic, ou autrement dit le nombre de visiteurs ayant visité votre site web, permet d’identifier la popularité du site ce qui détermine à quel point votre entreprise est importante sur le marché. Alors plus vous avez du trafic sur votre site plus le moteur de recherche vous récompense et augmente votre positionnement dans les pages de résultat.

SEO
Retour sur investissement :

Pour toute entreprise, un investissement dans n’importe quel domaine requiert une contrepartie. Pour le référencement c’est le cas aussi ! Même si le SEO est un outil gratuit mais il s’agit bien d’un travail enchainé qui mérite une récompense. Le retour sur investissement est le fruit d’un trafic de qualité. Non les visiteurs qui naviguent sur le site mais ceux qui sont prêts à réaliser des actions ; prendre contact avec l’entreprise, passer une commande etc.

Généralement, l’importance du référencement naturel réside dans sa capacité d’avoir les résultats souhaités sans faire le recours aux outils sponsorisés.

Par ailleurs, il est incontestable de dire que le référencement naturel permet à la fois d’optimiser le site web de l’entreprise en interne (On page SEO) mais également, en externe en générant du trafic indirect à l’aide du (off page SEO). Dans cet article, on va mettre l’accent sur le On page SEO en citant quelques techniques pour l’optimiser.

On page SEO

Le terme On page SEO désigne l’ensemble des mesures appliquées pour améliorer et optimiser le contenu d’un site web afin d’accroître son positionnement.

Pour Google ou n’importe quel moteur de recherche, le fait de remonter dans les premiers résultats de recherche nécessite un contenu de qualité qui est bien optimisé. La première pour attirer les internautes, car c’est inutile d’appliquer toutes les bases de référencement et travailler sur l’optimisation pour augmenter le trafic sans même penser à avoir un contenu de qualité. La qualité est l’un des choses primordiales qui permet à vos clients de vous rendre visite. La deuxième, optimisé, selon les normes exigées par les moteurs de recherche. Pour ce faire, il faut travailler sur plusieurs éléments à savoir :

La balise titre

La balise titre correspond au titre de la page web. Lors de la mise en place d’une stratégie de référencement, le titre est un élément essentiel à ne pas négliger. En effet, il est l’un des critères les plus importants pour les moteurs de recherche notamment Google. Il faut bien noter que le titre est la première chose que voit l’internaute. Donc. Il faut bien le soigner pour réussir la stratégie de référencement.

Les balises meta

La balise meta ou la meta description est un texte qui décrit la page affichée en utilisant des mots clés pertinents. Permettant de capter l’attention de l’internaute et l’encourager à lire votre contenu.

La balise meta est donc, un résumé de votre contenu. Si vous la négligez ou vous mettez une balise très courte le snippet va prendre un texte de votre contenu pour le mettre comme balise meta. Donc, pensez à la faire vous-même pour augmenter vos chances d’être mieux référencé.

Choix des mots clés

Le choix des mots clés est une phase très importante dans la mise en place d’une stratégie de référencement.

En effet, la sélection des mots clés est un choix qui n’est pas facile. Il faut veiller à trouver des « bons » mots clés qui sont recherchés par les internautes et qu’il soit techniquement possible de les positionner dans les résultats de recherche. Dans ce cas, plusieurs outils sont disponibles pour vous aider à trouver les mots clés les plus pertinents à savoir Google keyword planner qui vous permet de détecter les mots clés les plus recherchés par les utilisateurs dans les moteurs de recherche.

Les liens internes

Les liens internes, appelés également maillage interne, correspondent au fait d’intégrer des liens dans le contenu de la page dirigeant vers une autre page du même site. L’objectif est de faciliter la navigation sur le site et d’inciter les visiteurs à voir d’autres pages qui ont du mal à les trouver.

Le maillage interne est un élément important dans le SEO. En effet, il permet d’assurer un accès plus rapide qu’aux moteurs de recherche aux liens disponibles sur le site.

La taille du texte

En ce qui concerne la taille du texte, il est conseillé de ne pas opter pour un contenu très court. Ce qu’il faut savoir c’est que Google a besoin d’un certain nombre de mots pour qu’il puisse comprendre de quoi vous parlez. Dans ce cas, wordpress (un outil de référencement naturel) propose une limite minimale de 300 mots. Mais, vous pouvez toujours travailler sur la taille de votre texte selon vos objectifs et votre contenu. En revanche, il n’existe pas de taille maximale pour le texte. Il faut juste penser aux préférences des internautes !  Un contenu très long peut ennuyer le lecteur et il risque de quitter la page rapidement.

La balise ALT des images

Les images sont également un élément important dans le référencement. Elles permettent au lecteur de mieux comprendre votre texte, d’attirer son attention et d’améliorer le référencement. Donc, il faut bien penser à ajouter des images de taille moyenne nommées des principaux mots clés.

En guise de conclusion, il faut bien savoir qu’il n’existe pas une recette magique pour le référencement naturel. Si vous pensez qu’en suivant notre article vous allez surement réussir votre stratégie de référencement, désolés mais ce n’est pas vrai ! Le référencement est un travail continu qui ne donne pas fruit à temps. Parfois vous aurez besoin de l’avis des experts, une agence web spécialisée dans le référencement pour vous aider à améliorer les résultats obtenus. L’essentiel est de faire un travail perfectionniste et d’être patient. Ça peut prendre du temps mais les résultats seront surprenants !


LA TRANSFORMATION DIGITALE DES ENTREPRISES… FAUT’IL S’ADAPTER ?

Dans un monde qui n’est plus stable, les entreprises doivent être vigilantes et à l’écoute du changement. La technologie est l’un des domaines les plus susceptibles. Par conséquent, la transformation digitale représente un plan d’urgence pour les entreprises.

Par définition, la transformation digitale est un processus intégré par l’entreprise, constitué de l’ensemble des outils digitaux mis en place pour s’adapter au progrès technique. Ceci a pour objectifs le rapprochement de la clientèle et l’amélioration du potentiel sur le marché.

POURQUOI LA TRANSFORMATION DIGITALE ?

Actuellement, les consommateurs sont devenus de plus en plus attachés aux outils informatiques (téléphone, ordinateur, tablette…). L’information a pris son chemin via ces outils ce qui a facilité la vie des consommateurs. La communication est devenue digitale. Le client réalise plusieurs transactions via internet à savoir, achats sur internet, paiement des factures, réservation des billets et des hôtels, consultations des comptes et virement bancaires, etc. Les réseaux sociaux représentent également un outil de partage d’information permettant de modifier et d’influencer l’intention d’achat.

Grâce au développement du web, la notion de la distance est disparue. Le client peut désormais recevoir tout ce dont il a besoin avec un simple clic sans bouger de sa place. Dans ce cas, l’adaptation aux nouvelles pratiques du marketing digital s’impose. Toutes les entreprises, de la TPE à la grande entreprise sont concernées !

 

Avec l’évolution du digital, le consommateur est passé par trois phases : Premièrement, un consommateur informé dont la fonction se limite à la réception de l’information. Deuxièmement, un consommateur mobilisé qui peut donner son avis, commenter, écrire et publier du contenu. En dernier lieu, on peut parler du consommateur augmenté, grâce au web 3.0, son pouvoir a grandi. Par conséquent, des nouvelles dimensions ont vu le jour pour que le consommateur devienne :

PRESCRIPTEUR :

Il peut partager son avis, faire des évaluations, des recommandations etc.

PRODUCTEUR :

Il peut vendre ses produits et services via le web.

INTERMÉDIAIRE DE SERVICE :

Il peut gérer la relation avec la communauté, interagir avec le client.

la transformation digitale

Face à ces facteurs, certains acteurs ont finalement compris qu’il faut s’adapter ! La révolution digitale a bouleversé en profondeur la relation entre l’organisation et le client. Et dans ce cas, les entreprises sont appelées à mettre en place une stratégie adaptée et une offre personnalisée. Le top management doit être ainsi engagé et surtout impliqué pour réussir la transformation digitale de l’organisation.

Le digital ne se limite pas dans le marketing des réseaux sociaux. La transformation digitale est une nouvelle vision, une nouvelle façon de penser et d’agir. Il nécessite l’implication et la coopération entre tous les départements de l’entreprise, et également, la mobilisation de l’ensemble des ressources et compétences du niveau du marketing et communication ainsi que celles du niveau informatique.

Donc, rien n’est par effet de hasard ! Tout doit être bien définit et bien déterminé. L’entreprise doit élaborer une stratégie cohérente avec ses finalités et objectifs. L’objectif ne se limite donc pas seulement à la création des pages Facebook et Instagram et l’élaboration des jeux concours et des événements pour attirer les clients. Les internautes sont par natures infidèles et à la recherche permanente du changement. Dans ce cas, l’entreprise doit chercher à comprendre les clients. Commençons par la création d’un réel engagement de manière à orienter leurs décisions. Tout pour construire des liens que la concurrence ne peut jamais détruire.

Le e-marketing vient ainsi, pour transformer la manière d’utilisation du marketing. Le défi pour les entreprises est de maîtriser les nouvelles techniques de l’e-marketing. Afin de générer le maximum de trafic possible d’une part. D’autre part, d’influencer le consommateur pour changer son comportement.

LE MARKETING DIGITAL AU SEIN DE L’ENTREPRISE

Pour les entreprises au Maroc, l’adaptation à la révolution digitale nécessite la mise en place des outils et des compétences nécessaires. L’entreprise doit procéder à l’ajustement de son processus de fabrication, de marketing et de communication. Tout en cherchant à optimiser le processus de communication et à générer des économies d’échelles.

La transformation digitale pénètre l’activité des entreprises à tous les niveaux. En effet, elle influence le déroulement des opérations effectuées par le personnel au sein de l’entreprise. La digitalisation a un pouvoir incontournable, en permettant d’optimiser les flux d’information et de communication, elle permet d’améliorer la productivité et la compétitivité de l’entreprise vis-à-vis de ses concurrents.

L’élaboration d’une stratégie digitale n’est plus un choix, plutôt une priorité. Les entreprises aujourd’hui cherchent à améliorer leur image dans les médias. En essayant de rapprocher l’information auprès de leur clientèle et la rendre disponible à tout le moment. La création de site web est un moyen idéal dans ce cas. Les entreprises peuvent créer leurs propres sites web par eux même ou par le biais d’un partenariat avec une agence web spécialisée et expérimentée dans le domaine, pour assurer de meilleurs résultats. Cette dernière peut également aider l’entreprise dans les étapes qui suivent à savoir :

LE RÉFÉRENCEMENT NATUREL :

Le SEO englobe des méthodes à envisager pour positionner les pages du site web afin d’apparaitre dans les premiers résultats naturels dans les moteurs de recherche, Google par exemple. Tout en cherchant à améliorer la visibilité des pages et générer plus de trafic.

LE RÉFÉRENCEMENT PAYANT :

Il s’agit d’un moyen de référencement. Ce dernier consiste à acheter des liens sponsorisés ou des mots clés, favorisant l’apparition de contenu sous forme d’annonce en haut de la page de recherche quand l’internaute fait une recherche avec les mots clés choisis par l’annonceur. Si un internaute clique sur l’annonce, ce clic est facturé. Il est donc préférable de prédéfinir le coût maximum du clic afin de bien maitriser le budget publicitaire.

La transformation digitale
L’EMAILING :

 Pour l’entreprise, c’est une action qui consiste à procéder à l’envoi des courriers électroniques (e-mail) à l’ensemble des internautes. Cette action de communication vise à faire la promotion d’un produit ou d’un service, à inciter à une action etc, en touchant directement la cible concernée.

LE DISPLAY :

Il représente un lien entre deux parties, d’une part, le vendeur qui dispose d’un espace publicitaire dans lequel des internautes se rendent souvent. D’autre part, il y a l’acheteur qui a besoin d’un espace publicitaire pour exposer sa publicité aux internautes selon un mode d’enchère au CPC.

LE MARKETING DES RÉSEAUX SOCIAUX :

Les réseaux sociaux dans le marketing jouent le rôle d’intermédiaire entre la marque et les clients. En effet, des grandes plateformes permettent l’échange et le partage d’information entre les individus en éliminant les distances géographiques.

Nous pouvons bien constater alors que le branding de l’entreprise passe par plusieurs étapes. Il s’agit d’un travail rigoureux à mettre en place afin d’améliorer sa notoriété, sa e-réputation et de se distinguer de la concurrence.

LA TRANSFORMATION DIGITALE ET LA VIE PRIVÉE DES CONSOMMATEURS

Grâce au big data, les entreprises peuvent exploiter les données des utilisateurs pour leurs faveurs. En permettant d’utiliser la base de données clientèle afin d’adapter le contenu selon leurs préférences, le big data menace la vie privée des internautes…

UNE VIE PRIVÉE ? ÇA EXISTE ENCORE ?

Grâce à la transformation numérique, les entreprises peuvent accéder à un nombre infini de données de leurs clientèles. Le big data permet aux entreprises de recevoir certaines données relatives aux actions réalisées par les internautes. Par exemple, leurs historiques de recherches, leurs publications sur les réseaux sociaux, les sites consultés etc.

Les entreprises peuvent récupérer les données en interne ou à l’aide des spécialistes data. Pour eux le fait d’avoir une base de données riche de leur clientèle c’est du caviar !

L’enjeu est donc d’avoir la capacité de filtrer les données pertinentes à exploiter, qui vont servir à optimiser le business model et à améliorer le profil de l’entreprise. L’importance du big data réside dans sa capacité à créer de la valeur, en permettant aux entreprises à comprendre le comportement et le raisonnement de leurs clients. Dans ce cas, la collecte massive des données n’est pas utile. Par contre, il faut choisir d’une manière bien sélective les données les plus pertinentes à collecter. Pour ce faire, il suffit de s’assurer que toutes les données collectées peuvent être utilisées, partagées et déplacées d’un système à un autre. En prenant en considération certaines règles qui permettent de manipuler et de partager les données ainsi que d’assurer leur pérennité. Quatre éléments sont envisageables :

la transformation digitale et big data
L’identification

La première étape consiste à identifier les données à utiliser et à comprendre leurs fonctions et usage. Peut n’importe sa structure et ses origines. L’objectif est donc, de quantifier l’ensemble des données disponibles afin de les segmenter par type.

Le Stockage

Le stockage permet de centraliser de grandes quantités de données. Pour ce faire, plusieurs méthodes sont envisageables. Parmi lesquelles on cite, la Data WareHouse et la Data Lake. La première permet de déterminer la manière avec laquelle les données seront stockées et organisées. La deuxième est une méthode permettant de stocker les données dans leurs états bruts pour une durée indéterminée.

La normalisation

L’étape de normalisation a pour but de packager les données pour les partager et les réutiliser entre de multiples systèmes sources. L’objectif est de posséder une base de données utilisable par n’importe quel utilisateur.

La Gouvernance

La gouvernance a pour objectif de gérer et de communiquer des règles afin d’assurer l’exploitation efficace des données.